La Suisse inaugure ses sexbox !

sexbox-suisse

 

Oui vous avez bien lu. Le sexe pourra très prochainement se consommer en drive in à Zurich ! Dès le 26 Août, 9 sexbox ouvriront leurs portes de 19h à 5h. Un lieu où les clients pourront se rendre en voiture pour avoir des rapports sexuels avec des prostituées. La Tribune de Genève explique : « L’entrée est signalisée par un parapluie rouge, un symbole connu surtout en Europe de l’Est pour signaler les zones de prostitution. Derrière la grille, on découvre une route fraîchement goudronnée limitée à 10 km/h formant une boucle dans un espace riche en verdure et agrémenté de guirlandes lumineuses. Au bout de la boucle se trouvent les sexbox, neuf abris à voiture côte à côte. » Une sonnette d’alarme et un espace douche/repos sera également à la disposition des 40 prostituées sélectionnées pour travailler dans les sexbox. Des conseillères sociales seront également présentes chaque soir pour les travailleuses qui souhaiteraient parler de leur situation. Une façon d’encadrer, sécuriser et rendre moins glauque la prostitution. Pourtant les sexbox ont déjà été tentées dans d’autres pays d’Europe et le projet s’est avéré un véritable échec. La Suisse pense toutefois que le projet est viable. Affaire à suivre…

Célibataires, optez pour une petite amie virtuelle

petite_amie

 

Quel homme n’a jamais rêvé d’avoir une ravissante petite amie à la fois marrante et intelligente ? Pour le bonheur de ses messieurs, le concept de la petite amie virtuelle connait un franc succès sur le net.

Il fallait y penser. Nombreux sont ceux qui en marre d’être seuls alors que certains cherchent tout simplement à rendre leur ex jalouse. Quoi qu’il en soit, de nouveaux services sont en train d’envahir la toile. Pour un amour virtuel ou plus précisément pour avoir une petite amie virtuelle, nombreux sites proposent un service tarifé d’un nouveau genre. Eh oui, il est désormais possible d’être en couple avec une fausse petite amie, d’afficher un profil en couple sur les réseaux sociaux sans devoir offrir des cadeaux ou emménager ensemble.

Un service payant. Si Facebook a fait fermer Cloud Girlfriend justement en raison de ce service de petite amie virtuelle, ils sont encore nombreux à offrir le grand amour en apparence moyennant un certain coût. Pour ce concept des plus étranges, FakeInternetGirlfriend.com propose le service pour 250 dollars mensuels soit près de 190 euros. GirlfriendHire ou Fiverr quant à eux proposent le service pour 5 dollars. La conquête virtuelle vous enverra des SMS, des messages vocaux sans compter qu’elle dispose également d’un profil sur les réseaux sociaux.

Et si la petite amie était réelle ? Encore plus excentrique, Namoro Fake un site exclusivement brésilien propose de vraies filles contre paiement. Pour une fille sans attache, l’homme devra débourser 10 réales pour trois jours de fausse relation. Pour 19 réales, le célibataire peut disposer d’une ex durant une semaine. Une petite amie coûtera 39 réales la semaine, tandis que pour la petite amie virtuelle il faudra compter 99 réales. Avec un tel concept, l’homme profite des petites marques d’affection qui reviennent beaucoup moins cher que des cadeaux.

Les couches-tard sont plus diaboliques que les autres !

kinopoisk.ru

 

Amis des études scientifiques farfelues, celle-ci est faites pour vous ! Des psychologues de l’université de Sydney ont fait une étude sur les personnes qui se couchent tard. Bilan, elles auraient des traits de personnalités plus diaboliques que la moyenne.

Amis des études scientifiques farfelues, celle-ci est faites pour vous ! Des psychologues de l’université de Sydney ont fait une étude sur les personnes qui se couchent tard. Bilan, elles auraient des traits de personnalités plus diaboliques que la moyenne.

Personality and Individual Differences, c’est le nom de cette étude qui établit un lien entre rythme de sommeil et déviance psychologique probable. En clair, les couches-tard auraient davantage tendance à développer des comportements narcissiques, machiavéliques, et même psychopathiques que les autres.

263 étudiants ont été soumis à une expérience. A travers un questionnaire en ligne, ils devaient détailler précisément leurs habitudes de sommeil, leur rythme de vie et leur rapport aux autres. Coïncidence ou véritable corrélation scientifique, toujours est-il que les résultats montrent que les couches-tard seraient plus enclin aux comportements diaboliques que les autres. En clair, ceux qui veillent tard sont plus enclin à vouloir se faire admirer à avoir un comportement insensible mais également très empathique tout en ayant une plus grande tendance à manipuler les autres.

Pour preuve, Le Telegraph déclare que Hitler, Staline ou encore Napoléon avaient tendance à se coucher tard. Ces individus seraient très intelligents et seraient beaucoup plus productifs la nuit tombée. Alors pourquoi certaines personnes se couchent plus tard que les autres ? C’est une question de rythme de vie qui se décale pour une raison quelconque et qui devient la norme. Le patrimoine génétique ne serait pas non plus étranger à cette tendance.

Toujours plus fort, les scientifiques vont plus loin déclarant que nos ancêtre utilisaient ce stratagème de sortir la nuit pour dérober les compagnes des autres hommes. : « Cela n’est pas illogique : pour celui qui mène une vie tambour battant et dont les traits de personnalité sont proches de la triade noire (narcissiques, machiavélique, psychopathe), tirer avantage de la pénombre et du moment où les autres sont moins en alerte fait parfaitement sens. »

Bien évidemment, il faut relativiser tout cela, tous les couches-tard ne sont pas tous des psychopathes en puissance tout comme les psychopathes ne sont pas forcément des couches-tard. Rassurez-vous, faire une nuit blanche ne vous transformera pas non plus en personnage diabolique.

Les campus américains sont moins «chauds» qu’avant

amour_chaud

 

Alors que la culture populaire a tendance à donner une image dévergondée des années d’université aux États-Unis, où le sexe sans lendemain serait la norme, une étude américaine va à rebours des idées reçues véhiculées par les films et les clips.

Les médias ont tendance à voir les campus américains comme «un lieu où le sexe sans lendemain est généralisé», a noté un des auteurs de l’étude, Martin Monto, professeur de sociologie à l’université de Portland.

Il a ajouté, «cela sous-entend que les campus universitaires sont devenus un environnement plus ‘sexualisé’ et que les jeunes étudiants sont plus actifs sexuellement que par le passé». Mais il a conclu en disant: «nous avons été surpris de découvrir que cela n’était pas le cas.»

Les chercheurs se sont basés sur un échantillon représentatif de 1800 jeunes étudiants âgés de 18 à 25 ans, provenant du sondage national General Social Survey. Ils ont ensuite comparé les réponses recueillies de 1988 à 1996 à celles de 2002 à 2010, une période où a émergé la «culture du sexe sans lendemain», ont précisé les scientifiques.

Parmi la cohorte de 1988-1996, 65,2% des sondés rapportaient avoir eu des relations sexuelles hebdomadaires ou plus souvent au cours de l’année précédente, contre 59,3% pour ceux du groupe plus jeune. De plus, 31,9% des sondés des années 80-90 ont rapporté plus d’un partenaire sexuel au cours de l’année précédente, contre 31,6% des étudiants des années 2000. Pour finir, 51,7% du panel d’étudiants plus anciens a reconnu avoir eu plus de deux partenaires sexuels après leurs 18 ans, contre 50,5% pour les étudiants du groupe 2002-2010.

En terme d’attitude envers les autres normes sexuelles, les chercheurs ont trouvé que les étudiants d’aujourd’hui ne sont pas plus ouverts que les précédents sur les relations sexuelles entre 14 et 16 ans, les adultes mariés qui trompent leur conjoint, ou le sexe avant le mariage entre adultes.

Par contre, les étudiants actuels sont beaucoup plus tolérants envers les rapports sexuels entre adultes du même sexe.

Le coauteur de l’étude a cependant précisé que les étudiants du groupe 2002-2010 sont plus susceptibles que leurs aînés (à hauteur de 10%) d’avoir eu une relation sexuelle sans lendemain avec un ami ou autre, au cours de l’année précédente.

Martin Monto a présenté ces résultats le 13 août lors du 108e Congrès annuel de l’American Sociological Association, à New York.

Cette étude s’inscrit dans la lignée de recherches précédentes qui avaient montré que plutôt que le sexe sans attaches, les relations sexuelles avec un partenaire fixe étaient la norme à la fac. Entre 7 et 18% des 483 sondés avaient eu une histoire sans lendemain le mois précédent, alors qu’en moyenne 25 à 38% des personnes interrogées avaient des relations avec leur partenaire fixe. Ces résultats sont parus l’année dernière dans la revue Journal of Adolescent Health.

Les croyants seraient moins intelligents que les athées

intelligence

 

« La religion n’est autre chose que l’ombre portée de l’univers sur l’intelligence humaine » (Victor Hugo)

Et si la foi et l’intelligence étaient justement liées? Dans une étude publiée le 6 août et intitulée « La relation entre l’intelligence et la religiosité », des chercheurs américains affirment que les personnes croyantes seraient moins intelligentes que les athées.

Pour en venir à cette conclusion, les psychologues Miron Zuckerman et Jordan Silberman de l’Université de Rochester (New-York), ainsi que Judith Hall de l’Université Northeastern (Boston) se sont penchés sur des recherches menées tout au long du siècle dernier, de 1928 à 2012.

53 études sur 63 soulèvent « une relation négative fiable entre l’intelligence et la religiosité », relation qui se détecterait dès le plus jeune âge.
Comment expliquer cette corrélation?

Bien que ce lien « négatif » entre QI et foi ne se vérifie pas dans 10 des études, le document émet « l’hypothèse que les croyances religieuses sont irrationnelles, non ancrées dans la science et, par conséquent, peu attrayantes pour les gens intelligents.  » Les personnes « intelligentes » seraient beaucoup plus réticentes face au dogme religieux.

« 58% de scientifiques américains choisis au hasard ont exprimé un scepticisme ou un doute par rapport à l’existence de Dieu. Cette proportion est passée à presque 70% chez les scientifiques les plus éminents », selon une étude de 1916.
Une autre de ces études se concentre sur le niveau de croyances de 1 500 enfants surdoués, et révèle que les enfants les plus intelligents sont ceux qui sont les plus éloignés des préceptes religieux.

Ces recherches prouvent aussi que les personnes âgées au QI plus élevé sont moins enclines à suivre une religion.

Les chercheurs constatent enfin que les personnes intelligentes et athées sont plus nombreuses au contact de communautés religieuses. Cela s’expliquerait en fait par leur refus de se conformer à ce qui les entoure, en tout cas en matière de religion.

La Russie va castrer les pédophiles

pedophilie

 

Les députés russes ont voté, mardi 4 octobre, une loi permettant de condamner à la castration chimique les pédophiles reconnus coupables de crimes sexuels sur des mineurs de moins de 14 ans. Cette mesure a été adoptée en première lecture à la quasi-unanimité à la chambre basse du Parlement, la Douma. Seul un député s’est prononcé contre une telle mesure.

Le texte de loi prévoit, outre le possible recours à la castration chimique à l’encontre des auteurs de crimes sexuels sur des mineurs de moins de 14 ans, une peine allant jusqu’à la réclusion criminelle à perpétuité pour les récidivistes.

A l’avenir,  »un tribunal s’appuyant sur l’avis d’une commission de médecins pourracontraindre l’auteur d’un crime sexuel sur un mineur de moins de 14 ans à une mesure de castration chimique », a déclaré le représentant du président russe à la Douma, Garri Minkh.

L’adoption de cette mesure est  »la réponse de la société à l’augmentation du nombre des crimes sexuels sur les mineurs », a déclaré pour sa part le député du parti ultra-majoritaire Russie unie, Oleg Morozov. Selon les chiffres officiels, quelque 9500 crimes sexuels ont été commis sur des mineurs en 2010.

Adopté en première lecture, le texte doit encore être examiné en deuxième et dernière lecture, avant d’être transmis à la chambre haute du Parlement, le Conseil de la fédération. La loi sera ensuite promulguée par le président Dmitri Medvedev, qui avait proposé en mai l’introduction de la castration chimique  »sur la base du volontariat ».

En France, la castration chimique avait été envisagée en 2009 par Michèle Alliot-Marie, alors ministre de la justice, après le meurtre d’une joggeuse pour punir les délinquants sexuels. Un projet qui a été abandonné depuis face aux protestations de l’opposition, des magistrats et des psychiatres.