Recruter des anorexiques à la sortie de l’hôpital : la nouvelle stratégie des agences de mannequin

mannequin-anorexique

 

Le Centre de Stockholm en Suède traite pas moins de 1700 patients souffrant d’anorexie en ce moment.

Si certaines top pour garer la ligne se nourrissent de mouchoirs, ces jeunes filles du Centre ont fait le choix de tenter de s’en sortir.

Anne Maria Af Sandeberg, la directrice du centre a révélé avoir surpris plusieurs fois des agences de mannequin tenter de recruter les filles aux abords de l’hôpital :  » Ils étaient à l’extérieur du bâtiment et attendaient que les jeunes filles sortent en promenade. Une de celles qui ont été contactées était en fauteuil tellement elle était maigre.  »

Selon elle, les agences avaient pris connaissance des habitudes horaires du centre et ne manquaient pas une occasion d’aller démarcher les filles. Le centre a depuis été contraint de modifier ses horaires pour la sécurité de ses patients.

Le directeur de l’agence Elite Model Management de Stockholm, Fredo Kazemi explique : « C’est répugnant et contraire à l’éthique. Je ne crois pas qu’une grande agence sérieuse travaille de cette manière ».

Vraiment déplorable…

Boire de la bière rend heureux

24873

 

Non les amateurs de bière n’apprécient pas le breuvage parce qu’elle contient de l’alcool mais parce que son goût libère de la dopamine, appelée hormone du plaisir, dans le cerveau. En bref, la bière rend heureux, lorsqu’elle est consommée avec modération, bien entendu !

Les liens entre consommation d’alcool et sécrétion de dopamine avaient déjà été établis par des études scientifiques. L’alcool provoque une libération de dopamine dans notre cerveau. Mais cette fois, les recherches d’une étude américaine publiée dans le journal Neuropsychopharmacology ont prouvé que le seul goût de la bière suffit à sécréter l’hormone du plaisir.

Une mini-vaporisation de bière dans la bouche. Pour mettre en évidence ce fait, les scientifiques de l’Indiana University School of Medicine ont réalisé un test sur 49 hommes ayant des comportements différents face à l’alcool. Ils ont vaporisé 15 millilitres de bière dans la bouche des hommes à 15 minutes d’intervalle, en comparant, grâce à scanner, les effets provoqués sur le cerveau par la vaporisation d’eau et de boisson énergisante. Conclusion : le goût de la bière a su déclencher une sécrétion de dopamine avant qu’ils ne puissent ressentir les effets de l’alcool, et a provoqué l’envie d’en boire davantage chez les cobayes.

Plus de dopamine pour les alcooliques ? Les résultats ont également mis en avant la différence de sécrétion de « l’hormone du plaisir » selon les cobayes. Le niveau de dopamine est relatif aux habitudes de consommation d’alcool de la personne testée. Il a été relevé que les personnes qui avaient des antécédents familiaux d’alcoolisme sécrétaient plus de dopamine que les autres. Une donnée qui pourrait expliquer l’hérédité de cette maladie : les personnes ayant des antécédents familiaux ont deux fois plus de risques d’avoir eux aussi des problèmes avec l’alcool.

Elle divorce en raison de son petit pénis

membre-viril

 

Une Chinoise âgée de 52 ans a obtenu le divorce de son mari après s’être plainte qu’il n’arrivait pas à combler ses besoins sexuels. Le couple, qui s’était rencontré par l’entremise d’amis communs, n’avait pas eu de relations sexuelles avant leur mariage en 2008. La lune de miel n’aura été que de courte durée pour la nouvelle mariée à la vue du membre viril de 5 centimètres. Question de remuer le couteau dans la plaie, le mari n’a jamais respecté sa promesse de coucher avec son épouse au moins trois fois par semaine. Malgré ses efforts pour obtenir de l’aide avec ce problème gênant, la situation ne s’est jamais réglée, poussant la femme au divorce. Et après, on dit que la taille ne compte pas…

Privée de son cellulaire, elle se pend

Jade-Stringer

 

Jade Stringer, une adolescente âgée de 14 ans, s’est enlevée la vie après que son père ait confisqué son cellulaire. Le parent a retrouvé sa fille pendue dans la cage d’escaliers par un foulard rose environ une demi heure après la dispute. Affolé, il libéra l’enfant qui fut transportée d’urgence au Manchester Children’s Hospital dans un état critique. Malheureusement, Jade Stringer est décédée six jours plus tard. Tout cela pour une série de messages texte envoyés par un garçon qui aurait frappé la victime l’été dernier. Le cellulaire avait alors été saisi par la police afin que le jeune homme cesse toute communication avec l’adolescente.

En juin 2012, Jade Stringer eut droit à son cellulaire à nouveau, sous la condition que ses parents « puissent le vérifier pour s’assurer que le garçon n’avait pas envoyé de textos abusifs ». « J’ai demandé qu’elle me donne son chargeur, mais elle boudait et m’a dit qu’elle ne désirait pas que je l’allume. C’était une vraie confrontation et elle a boudé dans sa chambre à coucher. Je l’ai laissé se calmer et lorsque je suis monté à l’étage un peu plus tard pour vérifier si elle était toujours en rogne, c’est à ce moment que je l’ai trouvée », a déclaré le père, David Stringer.

La coroner déléguée Lisa Hashmi n’a pas pu déterminer si ce geste extrême était « simplement un autre cri du cœur ou un moyen d’attirer l’attention ». « Je ne suis pas persuadée qu’elle avait l’intention de s’enlever la vie », a-t-elle conclu. L’affaire a été classée en tant que mort accidentelle.

Drunk Mode : n’envoyez plus de SMS quand vous êtes bourré !

iphone-5-text-message-sms

 

Qui n’a jamais fait ça ? Ou qui n’a jamais été victime d’un alcoolique nocturne au texto fou ?

 » Je envy dz tua « , vous envoie fréquemment votre ex le jeudi soir après s’être fait tous les happy hour de Paris ! Oui mais 4h du mat’ ce n’est pas votre  » hour  » à vous !

Conseillez donc à ces incorrigibles fêtards (oui car vous vous ne buvez que du lait de soja et de la San Pellegrino) d’installer  » Drunk Mode  » sur leur téléphone portable.

Deux versions existent. L’une sous forme d’application qui supprime tous vos contacts pour le temps que vous souhaitez, soit, le temps de vous la coller !

Soit la version qui à toute tentative d’envoi de sms vous alerte par un  » Go home, You are Drunk !  » = Rentre à la maison tu es saoul ! Tout pareil, pour le temps d’une soirée.

Deux versions très sympas qui vous permettront de flamber en soirée avant d’être ivre.

Attention préparez-vous tout de même à ce qu’on vous demande pourquoi vous ne coupez pas tout simplement votre tel ou pourquoi vous ne le mettez pas en mode avion !

Euuuh…Parce que les appli c’est sympa non ?

Cette petite fille atteinte d’une hypertrophie du crâne émeut la toile

ScreenShot071

 

Voici une histoire très émouvante. Roona Begum est une petite fille de 18 mois qui est atteinte d’hydrocéphalie, une maladie qui augmente la quantité de liquide céphalo-rachidien et provoque une pression sur le cerveau.

Le crâne de l’enfant fait donc 91cm de circonférence et ses parents ne gagnant que 2euros / jour en Inde n’ont pas les moyens de la faire opérer.

Grâce à un appel au don lancé par le site internet Norvégien  » My Good Act « , Roona va pouvoir être opérée. En effet, l’histoire de l’enfant a ému les internautes qui ont déjà donné 8.800 dollars soit environ 6.700 euros.

Un chirurgien indien très réputé s’est également engagé à opérer la petite fille.