Elle découvre son bébé en vente sur Internet

 

La chaîne CBC rapporte qu’une résidente de Fort St. John, en Colombie-Britannique, a contacté la Gendarmerie royale du Canada (GRC) après avoir découvert une annonce classée où son bébé était mis en vente. Les photos provenaient du compte Facebook de la mère et avaient été utilisées à son insu. Selon le sergent de police Steve Perret, l’annonce a été retirée et les enquêteurs ont un suspect : « À mon avis, publier ce type d’annonces, essayer de vendre l’enfant d’un autre, c’est un cas d’humour tordu voire pervers. De plus, une autre annonce du même auteur proposait de vendre un chien mort », a-t-il expliqué.

Toujours selon Perret, la victime n’avait pas changé ses options de sécurité Facebook : les visiteurs avaient donc accès à l’ensemble de ses photos sans figurer parmi sa liste d’amis. « Malheureusement, la plupart du temps les individus partagent trop d’informations dans Internet, ce qui peut conclure en un vol d’identité », a conclu le sergent.

Article précédent Article suivant