Fermeture d’un restaurant d’Aubervilliers qui faisait du ragoût de chenilles

1120822-421728-jpg_995269_434x276

Un restaurant illégal d’Aubervilliers, où les enquêteurs ont trouvé « une marmite de chenilles en train de bouillir » quand ils l’ont contrôlé, a été fermé car il ne pouvait prouver l’origine de cette viande et d’autres denrées.

Cette épicerie africaine, qui disposait d’une licence pour la vente de boissons et de plats à emporter mais servait à manger, a été contrôlée mardi soir dans le cadre d’une opération de routine qui impliquait notamment les douanes, les impôts, l’Urssaf et la Direction départementale de protection des populations.

« Trois cents kilos de viande du restaurant ont été jetés », a précisé la préfecture, ajoutant qu’il manquait des certificats de traçabilité des services vétérinaires pour cette viande « congelée », notamment de la viande de chèvre.

« Une grosse marmite avec des chenilles était en train de bouillir quand on est arrivés », a décrit cette source, soulignant là aussi « un problème de traçabilité » pour les services vétérinaires.

La patronne du restaurant a été placée en garde à vue à l’issue du contrôle effectué pour travail dissimulé, emploi d’un étranger sans titre de travail et aide au séjour d’un étranger en situation irrégulière. Cet employé a lui été placé en rétention administrative.

L’établissement a été fermé pour raisons d’hygiène.

Article précédent Article suivant