Il reçoit 6 kilos de cannabis par la poste… et part en prison

 

Un habitant d’Angoulême a été condamné lundi à trois ans de prison dont 18 mois ferme après avoir reçu par la poste un colis contenant 6,4 kilos d’herbe de cannabis, un « cadeau » envoyé du Togo par un ami qui cherchait à le remercier pour son hospitalité.

Il pensait pourtant lui faire plaisir. Mais l’ami du Togo qui a envoyé par la poste un colis contenant 6,4 kg de cannabis à cet habitant d’Angoulême lui a offert dans le même temps un séjour d’un an et demi en prison. Le jeune homme de 27 ans était destinataire d’un colis contenant quatre boîtes en bois décoratives remplies d’herbe ainsi que des paniers dont les anneaux dissimulaient aussi de l’herbe de cannabis a précisé mardi le vice-procureur du Tribunal d’Angoûleme, Cyril Vidalie, en confirmant une information parue dans La Charente Libre. La Poste a repéré le colis et saisi les Douanes, qui ont passé le paquet aux rayons X et découvert son contenu, avant que l’homme ne soit interpellé dans le cadre d’une procédure dite de « retenue douanière », puis placé en garde à vue par la police d’Angoulême, saisie de même que le Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Limoges.

Un « cadeau » d’au moins 6.400 €. La police a trouvé chez lui des balances de précision, une petite installation pour faire pousser de l’herbe et une petite quantité d’herbe. « Il a reconnu qu’il était usager et a dit qu’il revendait pour financer sa consommation », a-t-on précisé au parquet. « Il a soutenu que le paquet lui avait été adressé par un ami qu’il avait hébergé et lui avait dit qu’il lui enverrai un colis pour le remercier. Mais il ne s’attendait pas à recevoir un tel colis », a encore déclaré M. Vidalie en précisant que les douanes avaient estimé que la valeur du « cadeau » était au minimum de 6.400 euros. L’homme a été condamné lundi après-midi notamment pour « importation et détention de produits stupéfiants » à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis et à une amende douanière de près de 6.400 euros. Un mandat de dépôt a été délivré à l’audience et il a été immédiatement incarcéré.

Article précédent Article suivant