La Chine et son marché noir du sperme

 

La Chine compte seulement 11 banques de sperme et ces dernières n’arrivent plus à répondre à la demande grandissante des familles dépourvues d’enfants. Ce phénomène donne lieu à l’émergence d’un véritable marché noir en la matière, exploité dans l’Internet. « Un couple peut choisir entre deux options : que j’injecte mon sperme artificiellement dans le corps de la femme ou grâce à une relation sexuelle directe », a expliqué Huang, donneur professionnel et illégal.

Yu Hua et son mari ont choisi d’utiliser ce service après avoir poireauté plus d’un an sur la liste d’attente de la banque de sperme Shanxi Human. Tous deux ont signé une entente prévoyant que Huang leur partage une quantité de son précieux fluide. « Après avoir effectué tous les tests médicaux, les responsables du centre de reproduction nous ont informés que nous devrions attendre encore 15 mois. J’ai déjà 32 ans et je ne pouvais attendre plus longtemps », a exprimé Yu Hua au quotidienGlobal Times.

« Je travaille auprès de couples infertiles depuis longtemps et j’ai accumulé de l’expérience. De nombreux clients requièrent mes services car ils ne peuvent obtenir de sperme auprès des banques. Je conserverai mon sperme dans une petite cuvette à vide après m’être masturbé pour ensuite l’injecter dans le corps de la femme grâce à un outil de plastique », a ajouté le donneur Huang.

Article précédent Article suivant