Currently browsing

Page 126

44 millions de dollars pour soigner sa pneumonie!

 

Alexis Rodriguez a passé quelques jours dans l’hôpital Bronx-Lebanon où il a été soigné de sa pneumonie. Portier au chômage, il a quitté l’établissement et ne se doutait pas qu’il recevrait une enveloppe contenant une facture de 44 millions de dollars américains dans sa boite aux lettres. Il va sans dire qu’il a été assommé par le montant : « j’ai presque eût une crise d’asthme », a-t-il expliqué. Il fait partie des nombreux patients ayant obtenu une facture exorbitante et erronée. Elle est due à un problème du système utilisé à l’hôpital.

En réalité, Alexis Rodriguez ne doit pas déverser plus de 300 $ pour les soins qu’il a obtenus. La compagnie responsable de ce désagrément, PHY Services, s’est dite désolée des problèmes liés à ses factures mensongères : « nous enverrons une lettre d’excuses à tous ceux qui en ont reçu. » Il y a eu tant de plaintes que la compagnie a ajouté un message spécial à sa ligne téléphonique, lequel indique de ne pas paniquer et qu’une nouvelle facture sera envoyée aux patients dans les plus brefs délais.

Un pistolet dissimulé dans son rectum

 

Des policiers en Caroline du Nord ont admis que malgré plusieurs fouilles découlant d’une infraction au code de la route, Michael Leon Ward a réussi à passer en contrebande un pistolet d’un peu plus de 25 centimètres en le dissimulant dans son rectum. L’arme s’est ainsi retrouvée dans une prison à l’insu des autorités. Un jour plus tard, le revolver de calibre .38 a été confisqué dans la cellule du criminel. Le personnel de la prison a requis une fouille complète pendant laquelle Ward dû s’accroupir : cette fois, il n’avait rien à cacher.

C’est grâce à des codétenus que des gardes de la prison ont pu déterminer la présence d’une arme à feu cachée dans la toilette de Ward. Celle-ci a été testée par le OCSO CSI : bien qu’elle n’était pas chargée, elle était encore fonctionnelle. Le prisonnier a été transporté dans un hôpital où il subira une batterie de tests afin de déterminer si son rectum a subi des dommages. Ward n’est pas un enfant de cœur : il est recherché en Géorgie pour meurtre, vol à main armée, conduite sans permis et plusieurs autres accusations graves.

Une femme ayant deux vagins refuse de jouer dans un film porno

 

Hazel Jones est une femme de 27 ans atteinte d’une rare malformation physique appelée uterus didelphys. En conséquence, elle a deux vagins. Depuis que son histoire a été publicisée à la télévision nationale, Vivid Entertainment, un gros joueur du monde de la pornographie, lui a fait une proposition alléchante : tenir la vedette dans un de ses prochains films pour la modique somme d’un million de dollars, en plus des frais de transport en première classe et toutes les commodités.

Jones n’a pas apprécié cette offre : « je n’ai jamais reçu de pareilles offres de travail et je ne considérerais jamais de le faire dans un million d’années. Je veux simplement qu’on me laisse tranquille », a-t-elle expliqué. C’est le fondateur de Vivid Entertainment en personne qui lui a écrit une lettre après avoir visionné son témoignage à la télévision. Steven Hirsch désirait effectuer le tournage à Los Angeles dans les plus brefs délais.

Même si Jones n’a pas répondu à la lettre, sa décision est déjà prise dans sa tête. Pourtant, elle ne semble pas préoccupée par sa situation des plus saugrenues : « si des femmes veulent voir, je suis plus que ravie de leur montrer, ce n’est pas quelque chose dont j’ai honte. »

Il avale son dentier et meurt en plein ébat sexuel

 

Chen, un homme âgé de 74 ans, est mort après avoir avalé son dentier au cours d’un acte sexuel avec une prostituée de 62 ans à Taïwan. Elle a raconté que son client l’a payée et s’apprêtait à s’habiller lorsqu’il s’est effondré. « Il est retombé dans le lit. Ses yeux étaient ouverts, mais il ne bougeait plus même si j’ai secoué son corps et tenté de le réveiller », a-t-elle expliqué au quotidien Nanyang Siang Pau.

Malgré l’intervention rapide des ambulanciers, Chen a été déclaré mort à l’hôpital où il a été transporté d’urgence. Le personnel médical a découvert un dentier coincé dans la gorge du défunt, lequel a obstré cette importante voie respiratoire jusqu’à la mort.

Un Thaïlandais et sa collection de 10 000 petites culottes

 

En Thaïlande, la police a procédé à l’arrestation d’un pervers et de son complice après qu’ils aient tenté d’entrer par infraction dans un bâtiment du Chinatown à Bangkok. Un des deux hommes âgé de 48 ans avait en sa possession 1000 petites culottes dans son camion. L’enquête mena les autorités à son domicile où 10 000 autres sous-vêtements féminins ont été découverts.

Le suspect avoua aux policiers qu’il volait des petites culottes depuis trente ans. Le sergent Saroj Promcharoen a décrit à quel point son fétiche était grave : « Il ne cessait de renifler cette lingerie, même lorsqu’il conduisait ». L’homme, dont l’identité n’a pas été divulguée, a été arrêté pour son entrée par infraction, mais aucun recours légal ne sera intenté contre lui en l’absence de plaintes concernant les petites culottes volées.

Un apprenti Jedi arrêté près d’un Toys’R’Us

 

Mercredi dernier, la police a été appelée en renfort dans un commerce Toys’R’Us à Jantzen Beach, en Oregon. Les agents avaient peine à croire au crime qui s’y déroulait : un homme armé d’un jouet sabre laser s’attaquait à des clients. Au moins trois d’entre-eux avaient été ciblés par cet apprenti Jedi. Lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, l’homme se trouvait dans le stationnement et agitait encore les armes dans toutes les directions.

Un officier aurait alors tenté d’utiliser son Taser, mais l’appareil n’a pas fonctionné. Un second Taser a été nécessaire et celui-ci a fait mouche. Toutefois, grâce aux sabres laser, l’homme a réussi à détruire un des câbles et s’est libéré de l’emprise de l’appareil. Les policiers n’ont eu d’autre choix que de plaquer au sol le fan de Star Wars, qui vociférait des absurdités en se débattant violemment.

David A. Canterbury (33 ans) devra subir une évaluation psychologique. Il a été cité à comparaître en cour le 11 janvier 2012 et devra répondre de plusieurs chefs d’accusation incluant une inconduite de second degré, un vol de troisième degré, avoir résisté à une arrestation, avoir interféré avec le travail d’un agent de la paix et agression au quatrième degré.