Un tueur de chat est condamné à 5 ans de prison

chat

 

Johnen Velez a abandonné à l’extérieur d’une maison une taie d’oreiller contenant la carcasse d’un chat qu’il avait sauvagement tué. Le crime, survenu à Manchester, avait comme but d’effrayer un rival qui courtisait la même jeune femme que Johnen Velez. Le jeune homme de 19 ans n’a pas contesté une accusation de cruauté envers les animaux et, par le fait même, a plaidé coupable à une accusation d’assaut au troisième degré et de violation de probation dans une autre affaire. Le verdict n’a pas tardé : cinq ans de prison fermes suivis de quatre ans de libération conditionnelle spéciale.

En plus du chat assassiné, le paquet laissé par l’auteur de ce crime était accompagné d’une note sur laquelle était écrit : « Tu es le prochain ». Initialement, Johnen Velez niait être impliqué, mais des échantillons d’ADN recueillis sur la taie d’oreiller ont permis de prouver qu’il avait bel et bien joué un rôle dans ce meurtre. De plus, ses empreintes digitales ont été retrouvées sur la note qui accompagnait la macabre découverte.

Article précédent Article suivant